La BD sous le signe du centenaire

Dans le cadre des événements que l’Institut français a choisi pour marquer le Centenaire
de la Première guerre mondiale, une exposition du dessinateur Jacques Tardi, l’édition
d’un album, Lignes de front, qui rassemble dessinateurs et scénaristes français
et serbes, et, bien entendu, des rencontres pour célébrer ce neuvième art
si cher à l’Institut !

EXPOSITION

JACQUES TARDI : « PUTAIN DE GUERRE ! »

L’album « Putain de guerre ! » de Jacques Tardi, publié en 2009 par Castermann, a rencontré un véritable succès en France et en Europe. Dans le cadre de son exposition, l’Institut français propose plusieurs planches issues de cet album, ainsi que des illustrations et des cadrages inédits.

Du 11  au 31 décembre

Vernissage : jeudi 11 octobre – 19h

Centre culturel de Novi Sad, Katolicka porta 5

L’album « Putain de guerre ! » est le fruit de la rencontre du dessinateur Jacques Tardi, rendu célèbre par ses BD « Adèle Blanc-Sec », « Le cri du peuple », « Nestor Burma »,

et de Jean-Pierre Verney, historien, spécialiste de la Première guerre mondiale.

L’album est une évocation en bande dessinée de la Grande guerre et de la place qu’y ont

occupés,au quotidien, les hommes qui s’y sont affrontés et entretués.

Jacques Tardi n’a pas l’ambition de présenter la Grande guerre comme un moment glorieux de l’histoire. Au contraire, son œuvre témoigne que la guerre est une absurde boucherie, vue par un jeune homme ordinaire qui y participe malgré lui. L’album « Putain de guerre ! », qui a suscité de nombreux débats en France et en Europe à cause de sa façon d’observer ce conflit mondial, est un véritable chef-d’œuvre du 9e art.

Logos Tardi