Semaine du film français

Sélection de quatre films tirés des Caravanes du films français 2013. Films en français, sous-titrés en serbe et projeté à la Faculté de Philosophie dans le cadre du Mois de la Francophonie

 

Du 24 au 27 mars

Kino Sala, Faculté de philosophie de l’Université de Novi Sad, Dr Zorana Đinđića 2

 

Entrée libre

 

Lundi 24 mars – 19h

Angèle et Tony (France, 2011, 87′)

Réalisateur : Alix Delaporte

Avec: Clotilde Hesme, Grégory Gadebois, Evelyne Didi

 

Un port de pêche en Normandie. Angèle a de bonnes raisons de se construire une nouvelle vie lorsqu’elle débarque dans celle de Tony, marin pêcheur en quête de sentiments.

Malgré le désir qu’il a pour elle, Tony garde ses distances. Angèle le cherche. Tony l’observe. Trop belle, trop déroutante, il ne peut croire qu’elle est là pour lui…

 

Mardi 25 mars – 19h

Tout ce qui brille (France, 2009, 100’)

Réalisation : Géraldine Nakache et Hervé Mimran

Avec : Leila Bakhti, Géraldine Nakache, Audrey Lamy

 

Ely et Lila sont comme deux soeurs. Elles se connaissent depuis l’enfance, partagent tout et rêvent ensemble d’une autre vie. Elles vivent dans la même banlieue, à dix minutes de Paris. Aujourd’hui, Ely et Lila ne veulent plus être à dix minutes de leurs vies. De petites embrouilles en gros mensonges, elles vont tout faire pour essayer de pénétrer un monde qui n’est pas le leur où tout leur semble possible. Mais tout ce qui brille…

 

Mercredi 26 mars – 19h

Couleur de peau : miel(France, 2012, 65)’)

Réalisation : Laurent Boileau et Jung

Avec :William Coryn,Christelle Cornil, Jean-Luc Couchard

 

Ils sont 200 000 enfants coréens disséminés à travers le monde depuis la fin de la guerre de Corée. Né en 1965 à Séoul et adopté en 1971 par une famille belge, Jung est l’un d’entre eux. Adapté du roman graphique Couleur de peau : Miel, le film revient sur quelques moments clés de la vie de Jung : l’orphelinat, l’arrivée en Belgique, la vie de famille, l’adolescence difficile… Il nous raconte les événements qui l’ont conduit à accepter ses mixités. Le déracinement, l’identité, l’intégration, l’amour maternel, tout comme la famille recomposée et métissée, sont autant de thèmes abordés avec poésie, humour et émotion… Réalisé dans un étonnant mélange d’images réelles et dessinées, entre présent et souvenirs, utilisant à l’occasion des archives historiques et familiales, « Couleur de peau : Miel » est un récit autobiographique d’animation qui explore des terres nouvelles.

 

Jeudi 27 mars – 19h

Louise-Michèle (France, 2008, 90’)

Réalisation : Gustave Kervern et Benoît Délepine

Avec : Yolande Moreau, Bouli Lanners, Benoît Poelvoorde

 

Quelque part en Picardie, le patron d’une entreprise de cintres vide son usine dans la nuit pour la délocaliser. Le lendemain, les ouvrières se réunissent et mettent le peu d’argent de leurs indemnités dans un projet commun : faire buter le patron par un professionnel.